pascale accoyer



La conservation-restauration regroupe trois domaines : la conservation préventive, la conservation curative et la restauration.

LA CONSERVATION PRÉVENTIVE :
Elle consiste en une action indirecte sur un bien culturel. Elle agit sur les causes de la dégradation, afin de retarder, par un ensemble de mesures, toute détérioration ou de prévenir les risques d'altération en créant les conditions optimales lors de la manipulation, l'utilisation, le transport, le conditionnement, le stockage et l'exposition des biens culturels.
Ex : mise en place d’un système de traitement de l’air afin de gérer l’hygrométrie et la température d’un lieu.

LA CONSERVATION CURATIVE :
Elle consiste en une action directe sur un bien culturel. Elle agit sur les effets de la dégradation, et est obligatoire dans l’hypothèse où l’objet voit son intégrité menacée. Elle a pour but de stopper un dommage en cours.
Ex : traitement d’une œuvre contre une attaque d’insectes xylophages.

LA RESTAURATION
Elle consiste en une intervention directe sur l’œuvre afin de restituer ou faciliter sa lisibilité.
Cette action s’effectue dans le respect de l’intégrité esthétique, historique et physique de l’objet. Elle est parfois considérée comme facultative.
Ex : la retouche sur un tableau.